Envie de participer ?

Toujours bon à lire, relire, retenir... !!

Mais en profiter pour bien relire la Loi 12 entière avec tous les détails...

 

Il est possible d’accorder des coups francs directs et indirects et des penalties uniquement pour des fautes et infractions commises lorsque le ballon est en jeu.

1. Coup franc direct

Un coup franc direct est accordé si, de l’avis de l’arbitre, un joueur commet l’une des fautes suivantes de manière imprudente, inconsidérée ou violente :

-charge un adversaire ;

-saute sur un adversaire ;

-donne ou essaie de donner un coup de pied à l’adversaire ;

-bouscule un adversaire ;

-frappe ou essaie de frapper un adversaire (y compris un coup de boule) ;

-tacle un adversaire ou lui dispute le ballon ;

-fait ou essaie de faire trébucher un adversaire.

En cas de contact, la faute est sanctionnée d’un coup franc direct.

 

-On parle d’attitude « imprudente » lorsqu’un joueur dispute le ballon sans attention, ni égard, ni précaution. Aucune sanction disciplinaire n’est nécessaire.

-On parle d’attitude « inconsidérée » lorsqu’un joueur agit sans tenir compte du caractère dangereux ou des conséquences de son acte pour son adversaire. Il doit être averti.

-On parle d’attitude « violente » lorsqu’un joueur fait un usage excessif de la force au risque de mettre en danger l’intégrité physique de son adversaire. Il doit être exclu.

Un coup franc direct est également accordé lorsqu’un joueur commet l’une des fautes suivantes :

-commet une « main » (excepté le gardien de but dans sa propre surface de réparation) ;

-tient (ou retient) un adversaire ;

-fait obstacle à la progression d’un adversaire avec contact ;

-mord ou crache sur/vers un adversaire.

-lance (ou botte) un objet sur/vers le ballon, un adversaire ou un arbitre, ou touche le ballon avec un objet tenu à la main.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.