Envie de participer ?

Extrait Loi 12

Mais en profiter pour bien relire la Loi 12 entière avec tous les détails...

 

Infractions passibles d’avertissement

Un joueur doit être averti s’il commet l’une des infractions suivantes :

-retarder la reprise du jeu ;

-manifester sa désapprobation en paroles ou en actes ;

-pénétrer ou revenir délibérément sur le terrain, ou quitter délibérément le terrain sans l’autorisation de l’arbitre ;

-ne pas respecter la distance réglementaire lors de l’exécution d’une balle à terre, d’un corner, d’un coup franc ou d’une rentrée de touche ;

-enfreindre de manière répétée les Lois du Jeu (le nombre d’infractions commises à partir duquel l’avertissement doit être infligé n’est pas précisément défini) ;

-se rend coupable de comportement antisportif.

-pénétrer dans la zone de visionnage ;

-faire un usage excessif du signal d’analyse vidéo (écran de télévision).

 

Un remplaçant ou joueur remplacé doit être averti s’il commet l’une des infractions suivantes :

-retarder la reprise du jeu ;

-manifester sa désapprobation en paroles ou en actes ;

-pénétrer ou revenir sur le terrain sans l’autorisation de l’arbitre ;

-se rendre coupable de comportement antisportif.

-pénétrer dans la zone de visionnage ;

-faire un usage excessif du signal d’analyse vidéo (écran de télévision).

Lorsque deux fautes ou infractions distinctes et passibles d’un avertissement sont commises (même à quelques instants d’intervalle), elles doivent être sanctionnées de deux avertissements, par exemple lorsqu’un joueur pénètre sur le terrain sans autorisation puis exécute un tacle dangereux ou stoppe une attaque prometteuse par une faute/main, etc.

______________________________________________________

Exemples de CAS

Avertissements pour comportement antisportif

Un joueur doit être averti pour comportement antisportif notamment s’il :

-tente de tromper l’arbitre en faisant par exemple semblant d’être blessé ou victime d’une faute (simulation) ;

-permute avec le gardien de but pendant le jeu ou sans l’autorisation de l’arbitre (cf. Loi 3) ;

-commet, de manière inconsidérée, une faute sanctionnée par un coup franc direct ;

-commet une faute ou touche le ballon de la main pour interférer dans une attaque prometteuse ou la stopper ;

-touche le ballon de la main pour perturber ou stopper une attaque prometteuse ou la stopper ;

-commet toute autre infraction pour perturber ou stopper une attaque prometteuse, sauf lorsque l’arbitre accorde un penalty pour une faute où le joueur a tenté de jouer le ballon ;

-annihile une occasion de but manifeste de l’adversaire en commettant une faute avec intention de jouer le ballon et si l’arbitre accorde un penalty ;

-joue le ballon de la main pour tenter de marquer un but (que sa tentative réussisse ou non) ou pour empêcher l’adversaire de marquer un but, sans y parvenir

-trace des marques non autorisées sur le terrain ;

-joue le ballon alors qu’il est en train de quitter le terrain après en avoir reçu l’autorisation ;

-se comporte d’une manière irrespectueuse envers l’esprit du jeu ;

-use délibérément d’une stratégie pour passer le ballon (y compris sur coup franc) à son gardien de but de la tête, de la poitrine, du genou, etc. dans le but de contourner la Loi et ce, que le gardien touche ou non le ballon des mains ;

-distrait verbalement un adversaire durant le jeu ou à la reprise du jeu ;

-annihile une occasion de but manifeste de l’adversaire en commettant une faute avec intention de jouer le ballon et si l’arbitre accorde un penalty.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.