Envie de participer ?

Extrait Loi 12

Bien lire, relire et retenir, en profiter pour lire entièrement cette Loi 1 2avec tous les détails...

Infractions passibles d’exclusion

Un joueur, un remplaçant ou un joueur remplacé qui commet l’une des fautes suivantes doit être exclu s’il :

-empêche l’équipe adverse de marquer un but, ou annihile une occasion de but manifeste en commettant une main (excepté le gardien de but dans sa propre surface de réparation) ;

-empêche de marquer un but ou annihile une occasion de but manifeste à un adversaire se dirigeant vers le but (mais pas forcément directement) du joueur fautif en commettant une faute passible d’un coup franc (sauf précision apportée à la section suivante) ;

-commet une faute grossière ;

-crache sur /vers ou mord quelqu’un ;

-commet un acte de brutalité ;

-tient des propos ou fait des gestes blessants, injurieux et/ou grossiers ;

-reçoit un second avertissement au cours du même match ;

-pénètre dans la salle de visionnage.

 

Tout joueur, remplaçant ou joueur remplacé ayant été exclu doit quitter la proximité du terrain ainsi que la surface technique.

 

_______________________________________________________

Quelques points plus en détail:

Empêcher de marquer un but ou annihiler une occasion de but manifeste

Si un joueur empêche l’équipe adverse de marquer ou annihile une occasion de but manifeste en commettant une main, le joueur doit être exclu où qu’ait été commise la faute.

Si un joueur commet une faute contre un adversaire pour annihiler une occasion de but manifeste et que l’arbitre accorde un penalty, le joueur fautif est averti si le joueur a tenté de jouer le ballon ; dans toutes les autres circonstances (ex. : tenir, tirer ou pousser, aucune possibilité de jouer le ballon, fautes passibles d’un carton rouge indépendamment de l’endroit où est commise la faute (fautes grossières, etc.), le joueur fautif doit être exclu.

 

Un joueur, un joueur exclu, un remplaçant ou un joueur remplacé qui entre sur le terrain sans l'autorisation de l'arbitre et interfère avec le jeu ou un adversaire et empêche l'équipe adverse de marquer ou annihile une occasion de but manifeste est coupable d'une faute passible d'exclusion.

 

Les critères suivants doivent alors être pris en compte :

-la distance entre le lieu de la faute et le but ;

-le sens du jeu ;

-la probabilité de conserver ou de récupérer le ballon ;

-le placement et le nombre de défenseurs.

 

Faute grossière

Tacler ou disputer le ballon tout en mettant en danger l’intégrité physique d’un adversaire ou en agissant avec violence ou brutalité doit être sanctionné comme faute grossière.

Se rend coupable d’une faute grossière tout joueur qui se jette – avec une ou deux jambes en avant – pour disputer le ballon de face, de côté ou par derrière avec violence ou mise en danger de l’intégrité physique de l’adversaire.

 

Acte de brutalité

Un joueur se rend coupable d’un acte de brutalité s’il agit ou essaie d’agir avec violence ou brutalité envers un adversaire alors qu’ils ne disputent pas le ballon, ou envers un coéquipier, un officiel d’équipe, un arbitre, un spectateur ou toute autre personne, qu’il y ait eu contact ou non.

De plus, un joueur qui frappe délibérément un adversaire ou toute autre personne à la tête ou au visage avec la main ou le bras, alors qu’il ne dispute pas le ballon, se rend coupable d’un acte de brutalité à moins que la force utilisée n’ait été négligeable.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.